article-numero-niveau-3
article-numero-niveau-3
article-numero-niveau-3
article-numero-niveau-3
article-numero-niveau-3
article-numero-niveau-3
article-numero-niveau-3
article-numero-niveau-3
article-numero-niveau-3

Prendre le temps


Publié dans notre magazine n°Prendre le temps

Publié dans notre magazine n°Prendre le temps

Publié dans notre magazine n°113 - janvier & février 2016

La chronique subjective et complètement à l’ouest de Gérard Manréson
docteur es cynisme à HECC, la Haute école du Café du commerce

Vous reprendrez bien un peu de Sulfoxaflor ?

J’ai longtemps cru que les néonicotinoïdes étaient le nom que l’on donne aux fumeurs convertis au vapotage. Eh bien non, ce sont des insecticides agissant sur le système nerveux central des insectes. Ils sont excellents pour la santé. Mes amis Marijn Dekkers et Michael Mack, respectivement directeur de Bayer et de Syngenta, en boivent un grand bol chaud au petit déjeuner avec leurs Chocopops ®, et ils pètent la forme.
Il y a sur les pesticides quelques polémiques stériles. Depuis 60 ans, on les utilise à tour de bras, à raison de 300 000 tonnes chaque année en Europe. Et pourtant, ils n’ont jamais tué personne puisqu’on n’a jamais été aussi nombreux sur le continent.
Il est vrai que mes amis de l’industrie chimique ont quelques démangeaisons suite à la décision de l’Union européenne d’interdire les néonicotinoïdes sur quatre petites cultures pendant trois ans. Mais qu’on se rassure, nos hommes restent néanmoins très confiants !
Primo, ils peuvent encore vendre leurs vitamines fortifiantes pour les épandre sur les céréales d’hiver, les légumes et les arbres fruitiers. Et si leurs produits sont encore utilisés, ils ne peuvent donc pas être considérés comme suspects. Et si les abeilles continuent de disparaître, ils pourront affirmer que ce n’est pas à cause d’eux non plus, puisque leurs produits ont été injustement interdits. Après quoi ils pourront aussi essayer de nous convaincre que les pesticides, c’est très bon pour les enfants et les femmes enceintes.
Deuxio, mes amis sont arrivés à faire accepter en Europe le Sulfoxaflor®, un nouveau nicotinoïde super chouette et amusant. Même famille de produits, mêmes effets, mais avec un autre nom ! Respect, parce que même aux Etats-Unis, ils n’en veulent pas !
Tertio, l’extrême droite est partie en guerre contre le Sulfoxaflor®. Quoi de mieux que d’avoir l’extrême droite contre soi. J’ai toujours rêvé d’avoir l’extrême droite contre mes projets. Je m’organise toujours pour les titiller. Ils étaient contre le traité constitutionnel européen, trop fédéraliste pour leur nombril, ce qui m’a permis de mettre tous les opposants dans le même sac. L’extrême droite est contre le TTIP. Génial ! Vous ne voulez pas de boeuf aux hormones ? Racistes !
L’extrême droite est même pour un protectionnisme intelligent qui rétablirait une juste concurrence avec les pays dont l’avantage concurrentiel serait issu du moins-disant social… Oufti ! ça me permet d’affirmer que les syndicats passent les plats aux nazillons. Alors, vous imaginez ma joie de voir la députée européenne FN Sylvie Goddyn, la copine de Marine Le Pen, s’exciter contre le Sulfoxaflor®.
Vous allez voir tous ces babas-composteurs-jardiniers-du-dimanche être gênés aux entournures. Tout ça ne donne pas envie de soutenir Apis Bruoc Sella [1] ou les pétitions de Pollinis [2] ! Et rien ne sert de défiler ensemble. Rouge-vert-bleu-baba, vous êtes tous des chemises brunes.
Amusant non ?
Alors, merci qui ?

Gérard Manséron

[1Association bruxelloise qui utilise les abeilles domestiques et sauvages pour communiquer sur les différentes thématiques liées à la connaissance et à la protection de l’environnement urbain.

[2Pollinis est une association européenne qui milite pour sortir l’Europe du système agricole intensif actuel en luttant contre le tout-pesticide et pour la protection des pollinisateurs, notamment les abeilles.

Autre(s) article(s) sur le même thème :

article-numero-niveau-3
article-numero-niveau-3
article-numero-niveau-3


Cop21 :
carnet d’une observatrice

Véronique Rigot est chargée de recherche en environnement et développement au CNCD 11.11.11 et (...)

Lire la suite

François De Smet :
« L’homme a toujours été un nomade »

Philosophe et collaborateur à l’ULB, François De Smet dirige le Centre fédéral Migration (Myria) (...)

Lire la suite

Bruxelles, morne plaine

Une ville comme Daech les aime : sans cinémas ni concerts, sans écoles ni universités, sans fêtes (...)

Lire la suite

Nimis groupe,
les invisibles

Avec le projet théâtral Ceux que j’ai rencontrés ne m’ont peut-être pas vu, le Nimis groupe nous (...)

Lire la suite

Nouveaux plans
pour Demain

Demain, le film réalisé par Cyril Dion (fondateur de l’association Colibris avec Pierre Rabhi et (...)

Lire la suite