article-numero-niveau-3
article-numero-niveau-3
article-numero-niveau-3
article-numero-niveau-3
article-numero-niveau-3
article-numero-niveau-3
article-numero-niveau-3
article-numero-niveau-3
article-numero-niveau-3

Se retrouver


Publié dans notre magazine n°Se retrouver

Publié dans notre magazine n°Se retrouver

Publié dans notre magazine n°114 - mars & avril 2016

Philocité

Comment vivre pleinement le présent ?

C’est une invitation commune de notre temps : il faut tenter de « vivre pleinement le présent ». Cette invitation semble renouer avec l’adage épicurien carpe diem. Mais est-ce que cette expression a vraiment un sens ? Et si oui, lequel ?

Interrogeons donc le référent pour savoir ce qu’il s’agit de vivre pleinement. Le présent ? Est-ce l’instant ponctuel, sitôt vécu, déjà passé ? Mais il est alors tellement bref qu’il nous échappe aussitôt. Comment pourrions-nous en jouir ? Est-ce une durée, alors ? Un présent qui dure un peu – si cette idée a du sens. Mais qu’estce qui ferait les limites de cette durée pour qu’elle se nomme « présent » ?

Une expérience mystique
Peut-être cette expérience de vivre pleinement « le présent » correspond-elle davantage à la suspension du temps, comme dans la contemplation mystique, à une sorte d’éternité où nous sommes englobés dans le monde, tout entier capté, captivé par le spectacle des choses ?
Nous vivons alors pleinement au sens où nous cessons de nous dédoubler en mentalisant l’expérience. Nous ne pensons pas le moment, nous l’accueillons. Nous sommes joints au monde, absorbés en lui, nous sommes tout entiers (à) ce lever de soleil, ce vol d’oiseau, ce doigt qui palpite suite au coup d’un marteau… Et il n’y a plus alors de temps qui s’écoule pour nous. Ce temps-là est extérieur à notre expérience du monde, qui est comme un morceau d’éternité. C’est dans ce moment, soumis à l’intensité plutôt qu’à la durée, que notre vie (...)

=> Lire l’intégralité de cet article dans notre magazine.

Autre(s) article(s) sur le même thème :

article-numero-niveau-3
article-numero-niveau-3
article-numero-niveau-3


De la ruche à l’hôpital

Dans l’Antiquité, les Romains recouraient au miel pour les soins du corps et pour traiter les (...)

Lire la suite

Attention,
plantes envahissantes

Balsamine de l’Himalaya, renouée du Japon, jussie à grandes fleurs… Venues d’Asie ou d’Amérique du (...)

Lire la suite

A l’école
de la non-violence

Chanteur du groupe corse I Muvrini, Jean- François Bernardini est aussi à l’origine d’un vaste (...)

Lire la suite

Vinciane Despret (ULg) :
au bonheur des morts

Philosophe, professeure à l’Université de Liège, Vinciane Despret est une spécialiste de (...)

Lire la suite