article-numero-niveau-3
article-numero-niveau-3
article-numero-niveau-3
article-numero-niveau-3
article-numero-niveau-3
article-numero-niveau-3
article-numero-niveau-3
article-numero-niveau-3
article-numero-niveau-3

Prendre le temps


Publié dans notre magazine n°Prendre le temps

Publié dans notre magazine n°Prendre le temps

Publié dans notre magazine n°114 - mars & avril 2016

La semaine de...
Ulkü Dürsun et Lorraine Léonard, psychologues au Groupe santé Josaphat

« Aujourd’hui, on parle amour et sexualité »

Situé à Schaerbeek, ce centre de planning familial propose des consultations gynécologiques, psychologiques, sociales et juridiques avec une approche pluridisciplinaire et multiculturelle.


D.R.

Lundi : contrôle gynéco et IVG
Le lundi matin, nous avons notre réunion d’équipe. Ici, on fait tous un peu de tout : un peu d’accueil, d’animations, de co-consultations. On doit aussi participer à des réunions à l’extérieur, gérer le planning de toute l’équipe (un vrai casse-tête chinois !). Ma journée sera moins light que prévu : je dois faire quatre animations scolaires au lieu de trois et remplacer ma collègue – qui est en formation – pour sa consultation médicale. Ce lundi, nous avons le plaisir d’accueillir des partenaires du bureau d’aide aux victimes pour un échange informel. L’occasion de mettre des visages sur des voix avec qui on a l’habitude de communiquer par téléphone. Une manière de renforcer notre collaboration. Après la pause, une collègue psychologue nous parle d’une de ses patientes victime de violence conjugale. C’est une mère de trois enfants pour laquelle il faudrait prévoir un suivi social en plus du soutien psychologique.
Après une bonne soupe au potiron partagée en équipe, je me sens d’attaque pour entamer la co-consultation médicale. Nous sommes deux accueillantes en plus du médecin. Ensemble, on doit faire face à un public fragilisé. Notre objectif ? Prévenir les grossesses non désirées et les maladies sexuellement transmissibles, mais aussi offrir d’autres services.
Aujourd’hui, la consultation est pleine : une femme vient pour son contrôle gynéco annuel, un homme passe un test HIV, il faut placer un stérilet à une autre femme, nous avons deux accompagnements pour une interruption volontaire de grossesse… Je reçois seule une patiente pour un entretien pré-IVG. Elle me parle du choc qu’elle a subi à l’annonce de sa grossesse. Elle évoque une situation compliquée. Impossible pour elle de (...)

=> Lire l’intégralité de cet article dans notre magazine.

Autre(s) article(s) sur le même thème :

article-numero-niveau-3
article-numero-niveau-3
article-numero-niveau-3


Michel Claise :
« C’est désormais
le pouvoir financier
qui domine le monde »

Il a inculpé le patron d’UBS Belgique pour un scandale d’évasion fiscale, il a mis en détention Luc (...)

Lire la suite

Dé-ché-ance

Avec son projet de loi sur la « déchéance de nationalité » pour les Français binationaux, François (...)

Lire la suite

Street art,
les murs ont la parole

Ici, ils dénoncent l’emprise de la pub dans l’espace public. Là, ils font passer un message (...)

Lire la suite

D’une pierre
trois coups

Quel bazar pour quelques pétoires de la FN ! Je ne suis pas hyper fan du dernier roi carolo (...)

Lire la suite