article-numero-niveau-3
article-numero-niveau-3
article-numero-niveau-3
article-numero-niveau-3
article-numero-niveau-3
article-numero-niveau-3
article-numero-niveau-3
article-numero-niveau-3
article-numero-niveau-3

Découvrir


Ils innovent pour construire un monde durable

Les lanceurs d’avenir

Déclic Tour, un road trip entrepreneurial


Crédit Déclic Tour

Envie de vous lancer dans l’économie sociale  ? De créer des activités utiles à toute la société  ? Déclic Tour vous emmène voyager en Belgique francophone afin de peaufiner votre projet. « Beaucoup de jeunes, explique Morgane Goffin, ne se sentent pas à l’aise dans le secteur marchand, d’autres ne trouvent pas d’emploi vu la situation du marché et veulent tenter leur chance dans l’économie sociale. Nous les aidons à constuire leur projet. » Les candidats entrepreneurs embarquent dans une odyssée de huit jours et cinq étapes, Bruxelles, Liège, Tilff où se tient une mise au vert, Charleroi puis Bruxelles. « L’idée, reprend Morgane Goffin, est de décrocher du quotidien pour véritablement s’immerger dans ses projets. La tournée repose sur trois piliers. L’inspiration, stimulée par des échanges d’expérience  ; la réflexion, qui est le moment où chacun examine, avec un coach, ses forces et qualifications  ; et la réalisation, soit le véritable passage à l’acte, avec l’élaboration du business plan et de la construction de la communication. »
Le Déclic Tour a fait voyager son premier groupe cet été. « Il s’agit de 30 personnes, âgées de 18 à 35 ans, sélectionnées pour leur enthousiasme parmi de très nombreuses candidatures.  » Les projets en gestation touchent à tout : alimentation, recyclage, distribution, consommation responsable… « Leur point commun est d’apporter une plus-value à la société, par un service aux personnes, une attention particulière à la protection de l’environnement ou par la mise au travail des personnes éloignées de l’emploi. Le but est bien de susciter des projets à finalité sociale ».
Au terme de leur tournée, les candidats entrepreneurs poursuivront leurs rêves, sans être totalement livrés à eux-mêmes. Ils pourront compter sur le carnet d’adresses qu’ils se sont constitué durant leur tournée et sur l’accompagnement de la fédération d’économie sociale SAW-B, premier partenaire du projet. J.-F.P.

=> Découvrir d’autres lanceurs d’avenir dans notre magazine.

Autre(s) article(s) sur le même thème :

article-numero-niveau-3
article-numero-niveau-3
article-numero-niveau-3


Cancha’bamba,
l’honneur des pauvres

Jody Cash Alors qu’en Europe on explore d’autres modèles socio-économiques, en (...)

Lire la suite

Bonnes nouvelles

Victoire de l’Uruguay contre Philip Morris En 2006, l’Uruguay fut le premier (...)

Lire la suite

Maarten Roels :
Terre-à-terre

Transformer notre environnement, en y apportant plus de nature pour permettre à tous (...)

Lire la suite

La lutte des squats

La survie des derniers squats de la capitale allemande est menacée par la spéculation (...)

Lire la suite