article-numero-niveau-3
article-numero-niveau-3
article-numero-niveau-3
article-numero-niveau-3
article-numero-niveau-3
article-numero-niveau-3
article-numero-niveau-3
article-numero-niveau-3
article-numero-niveau-3

Apprendre


Publié dans notre magazine n°Apprendre

Publié dans notre magazine n°117 - septembre & octobre 2016

Le chiffre

247 millions de consommateurs de drogues dans le monde

Un adulte sur vingt dans le monde a consommé au moins une fois du cannabis, un opiacé, de la cocaïne ou une drogue de synthèse, selon l’Office des Nations unies contre la drogue et le crime.

L’Onudc estime également que 29 millions de personnes souffrent de troubles liés à leur addiction et que 207 000 personnes en sont mortes en 2014. Dans les pays du Sud, la drogue génère surtout de la violence. Une violence physique liée au trafic, essentiellement en Amérique latine où les narcotrafiquants sont responsables de la moitié des meurtres. Et une violence économique infligée par la précarité qui frappe les petits paysans producteurs dont les revenus dépendent d’une économie totalement informelle puisque illégale. L’Onudc note également que les plantations accélèrent le déboisement, car elles sont de préférence installées dans les forêts afin d’échapper aux services de détection et de répression.
Au Nord, la drogue engendre des coûts sociaux et médicaux faramineux.
« En Belgique, explique Sébastien Alexandre, directeur de Fedito, la Fédération bruxelloise francophone des institutions pour toxicomanes, une étude de la police scientifique estime à 4,6 milliards d’euros, soit 1,2 % du PIB, le coût de la consommation de drogue. Un petit tiers de cette somme est consacrée à la police et aux douanes, deux tiers partent en dépenses de santé et quelques petits pour cent (...)

=> Lire l’intégralité de cet article dans notre magazine.

Photo : unPhoto/John Robaton

Autre(s) article(s) sur le même thème :

article-numero-niveau-3
article-numero-niveau-3
article-numero-niveau-3


Biotechnologies :
Moins humains demain ?

Les technologies contemporaines, les NBIC – nanotechnologies, biotechnologies, informatique et (...)

Lire la suite

Chacun doit prendre ses responsabilités

En politique, assumer des responsabilités est perçu à la fois comme un honneur et comme une (...)

Lire la suite

Grèce :
quand le FMI fait son mea culpa

L’aveu est aussi tardif que détonnant : le FMI a court-circuité ses propres procédures, sous la (...)

Lire la suite

Couper les ailes
aux fonds vautours

Depuis deux décennies, les pratiques déloyales des fonds vautours leur permettent d’enregistrer de (...)

Lire la suite

Printemps pénal pour la justice internationale

Sale temps pour les despotes africains. Les condamnations, à quelques semaines d’intervalle, du (...)

Lire la suite

Des insectes
pour nourrir l’humanité

Les brochettes de sauterelles, la purée de chenille ou les chips de termites garniront-ils nos (...)

Lire la suite

L’irrépressible désir d’égalité

L’égalité n’est-elle qu’une notion creuse qui sert à orner les frontons des bâtiments publics, ou un (...)

Lire la suite