article-numero-niveau-3
article-numero-niveau-3
article-numero-niveau-3
article-numero-niveau-3
article-numero-niveau-3
article-numero-niveau-3
article-numero-niveau-3
article-numero-niveau-3
article-numero-niveau-3

Se retrouver


Ni responsable,
ni coupable

La « responsabilité » est devenue le nouveau mot d’ordre de notre époque. Mais qu’est-ce qui se cache derrière ce mot ? Sommes-nous réellement responsables de nos actes et de nos choix ?

Peut-être êtes-vous matérialiste ? En philosophie, le terme ne renvoie pas à un penchant pour l’argent et les biens matériels, mais à la conviction que tout est matière, y compris la pensée.
Peut-être même l’êtes-vous sans vraiment le savoir ? C’est probablement le cas si vous pensez par exemple qu’il y a une base matérielle à la pensée, ce que confirmeraient les expériences sur le cerveau montrant le lien entre telle de ses parties et nos capacités cognitives ou affectives.
En somme, il est probable que les progrès des sciences, et de la neurologie en particulier, nous aient généralement rendus matérialistes. Or, ce qui a permis le développement de ces sciences, c’est justement l’existence au 18e siècle d’un courant philosophique matérialiste  : le mouvement lié à l’écriture de l’Encyclopédie, gigantesque entreprise coordonnée par Diderot et d’Alembert, avec la participation très active du baron d’Holbach (tous trois penseurs matérialistes), pour collecter l’ensemble du savoir théorique et pratique de l’époque et le rendre accessible à tous.
Cette entreprise de vulgarisation du savoir scientifique a été la condition du développement de nouvelles sciences, liées précisément au matérialisme de ces penseurs. Car considérer que tout phénomène vital, y compris la pensée, le désir ou l’émotion, repose sur des (...)

=> Lire l’intégralité de cette chronique dans notre magazine.

article-numero-niveau-3
article-numero-niveau-3
article-numero-niveau-3


Ecoles vertes

L’Education relative à l’Environnement (ErE, dans le jargon scolaire) s’est (...)

Lire la suite

Le bouton d’or,
ce sacré résistant

En ce printemps revenu, arrêtons-nous un instant sur la Ranunculus repens. En apparence (...)

Lire la suite

Les fochalles,
de la décharge
à la permaculture

A Wavreille, près de Rochefort, le Mouvement Clanic a bâti un espace de vie et de culture au (...)

Lire la suite

La liberté des règles

Dans Ceci est mon sang, un ouvrage à la fois drôle et très documenté, la journaliste et (...)

Lire la suite