article-numero-niveau-3
article-numero-niveau-3
article-numero-niveau-3
article-numero-niveau-3
article-numero-niveau-3
article-numero-niveau-3
article-numero-niveau-3
article-numero-niveau-3
article-numero-niveau-3

Prendre le temps


Coups de cœur - Musique

Mathilde Renault :
Lucky number

Son Lucky number, c’est le « 2 », il n’y a aucun doute là-dessus  ! Ce deuxième album pop-folk de la pianiste belge Mathilde Renault est une pure merveille. Neuf plages ouvertes, une voix tantôt cristalline tantôt claire-obscure, un piano qui s’élève et vous berce, et au final une plongée dans un monde joyeusement brumeux et romantique. A l’image de cette jeune musicienne qui ose tout derrière son instrument : un ballet aérien (« La valse des cerfs »), un songe éveillé (« Insomnia ») ou une jolie cadence en deux temps (« Last crazy tango »).
Derrière cet album délicat et qui vous donne des ailes, on retrouve aussi son pianiste de père, formidable Jean-Christophe Renault, sa rythmique et ses haïkus.
Avec Mathilde seule ou à quatre mains, ce disque vous enveloppe et vous transporte dans un monde nouveau, à l’abri du bruit et de l’agitation. Lucky number s’écoute et se réécoute sans fin, comme un rêve à moitié éveillé que l’on aime se remémorer pour mieux avancer. Avec cette pointe de mélancolie, voire de tristesse, l’artiste avance comme une funambule éclairée sur son piano magique qu’elle nous propose de découvrir en live le 24 janvier au Botanique à Bruxelles. Plus qu’une invitation, c’est une promesse enchantée. H.Do.

=> Lire l’intégralité de nos coups de cœur culturels dans notre magazine.

Autre(s) article(s) sur le même thème :

article-numero-niveau-3
article-numero-niveau-3
article-numero-niveau-3


Paul De Grauwe :
« Les inégalités pervertissent
la démocratie »

Jadis apôtre d’une vision très libérale de la mondialisation, l’économiste belge (...)

Lire la suite

Les jetons d’absenc.e.s

Mesdames, messieurs, les autr.e.s, Merci d’être venu si nombreux au conseil (...)

Lire la suite

Laurent Cantet :
Un cinéma au service
de l’intelligence

Avec L’Atelier, son huitième long métrage, Laurent Cantet poursuit brillamment son (...)

Lire la suite