article-numero-niveau-3
article-numero-niveau-3
article-numero-niveau-3
article-numero-niveau-3
article-numero-niveau-3
article-numero-niveau-3
article-numero-niveau-3
article-numero-niveau-3
article-numero-niveau-3

Découvrir


Ils innovent pour construire un monde durable

Les lanceurs d’avenir

Pétition
Pour une Europe solidaire

A contre-courant de la volonté du secrétaire d’État à l’Asile et aux Migrations, Theo Francken (N-VA), de revoir l’article 3 de la Convention européenne des droits de l’homme, 170 organisations réclament une Europe solidaire et capable d’élaborer des solutions à la réalité migratoire. En février dernier, ces associations ont déposé une Initiative citoyenne européenne (ICE) pour une Europe hospitalière. L’initiative vise à rassembler un million de signatures provenant de sept pays de l’Union afin de forcer les portes du Parlement européen tenu de se pencher sur la pétition et d’émettre des propositions à destination de la Commission européenne qui doit à son tour se positionner. « Une mobilisation importante des citoyens peut permettre de faire évoluer la situation nationale de chaque pays », explique Sotieta Ngo, directrice de la Coordination et initiatives pour réfugiés et étrangers, l’une des trois organisations qui portent l’initiative en Belgique.

Le texte réclame l’arrêt de la criminalisation de l’action humanitaire et prône la solidarité citoyenne envers les personnes migrantes. Pétition Pour une Europe solidaire En France, une quinzaine de personnes sont tenues d’aller expliquer devant les tribunaux les motifs qui les ont poussés à aider des réfugiés. En Belgique, deux journalistes hébergeuses de migrants sont poursuivies par la justice pour trafic d’êtres humains. « Il s’agit d’une vraie attaque contre les droits fondamentaux, s’insurge Mehdi Kassou, de la Plateforme citoyenne de soutien aux réfugiés. Il faut montrer à notre pays que nous pouvons assembler des milliers de signatures pour forcer le fédéral à discuter des violations des libertés humaines et des droits de l’homme dans leur ensemble. »

Les organisations réclament également un accès aux fonds publics pour financer l’accueil des migrants. La plateforme citoyenne et le mouvement Serve The City ont à ce jour servi près de
60 000 repas aux migrants, une charge qui revient normalement aux pouvoirs publics.

Enfin, le texte réclame la création de mécanismes de plainte en cas de violation des droits humains. « On a connu le scandale de l’esclavage en Libye, lance Arnaud Zacharie, secrétaire général du CNCD, on a connu le refoulement forcé de Soudanais qui risquaient la torture. L’absence de voies sûres et légales implique que les migrants empruntent des voies de plus en plus dangereuses.

 » D’ici au 14 février 2019, l’Initiative doit récolter un million de signatures, issues d’au moins sept pays européens, pour être examinée par la Commission. Quelque 47 500 personnes l’ont signée jusqu’à présent, dont 6 228 en Belgique. J.-F.P.

En savoir +
Il est possible de signer la pétition sur https://ice.europehospitaliere.be/

=> D’autres « lanceurs d’avenir » à lire dans notre magazine.

article-numero-niveau-3
article-numero-niveau-3
article-numero-niveau-3


La caravane de l’espoir

De mi-avril à fin mai, la Caravane nomade des deux rives créée pendant trois ans à Schaerbeek (...)

Lire la suite

Irene Zeilinger,
l’autodéfense
au féminin

Sociologue spécialisée dans les questions de genre, Irene Zeilinger est une des pionnières de (...)

Lire la suite

Les métamorphoses

Dans chaque numéro, retrouvez le récit graphique inédit de Mathieu Minet dit « la Mine ». Une (...)

Lire la suite