article-numero-niveau-3
article-numero-niveau-3
article-numero-niveau-3
article-numero-niveau-3
article-numero-niveau-3
article-numero-niveau-3
article-numero-niveau-3
article-numero-niveau-3
article-numero-niveau-3

Apprendre


Et l’homme dans tout ça ?

Carbone ou silicium :
la nature a fait
son choix

Alors même que le silicium est prédominant sur notre planète, c’est le carbone qui est à la base de la vie sur Terre. Grâce à la souplesse de ses liaisons...


Gérard Seigneur/Flikr

Une constatation s’impose : la vie sur Terre s’est articulée autour du carbone. Les organismes vivants sont tous des concentrés de carbone, si différents qu’ils puissent être, tant au niveau des individus qu’au niveau des espèces (un lichen se développant sur un mur, une hirondelle fendant l’air, une bactérie de notre microbiote). Chez les êtres vivants, la base des glucides, lipides, protides et acides aminés est formée par des atomes de carbone [1] qui s’y structurent en diverses chaînes plus ou moins longues et élaborées. Tous les êtres vivants sont ainsi caractérisés par une parenté chimique, étant tous formés par des molécules organiques à squelette carboné.

La proportion de carbone que contiennent les organismes vivants est de l’ordre de 20 %. Un pourcentage bien supérieur à celui du carbone dans l’environnement (voir encadré). L’écorce terrestre ne contient que très peu de carbone (0,1%) et est composée principalement de silicium (30%).

L’atome de carbone peut réaliser quatre liaisons avec d’autres atomes (vu qu’il y a quatre électrons sur sa dernière couche d’électrons). Il possède en quelque sorte quatre bras qui peuvent serrer la main d’autres atomes, comme l’oxygène, l’azote et l’hydrogène. Avoir quatre bras, c’est beaucoup par rapport à d’autres atomes. Mais ces liaisons ne sont pas excessivement fortes, se défont sans demander beaucoup d’énergie, ce qui permet un (...)

=> Lire l’intégralité de cet article dans notre magazine.

[1La chimie est partagée en deux grands domaines : la chimie du carbone est appelée chimie organique et l’autre domaine est appelé chimie minérale.

article-numero-niveau-3
article-numero-niveau-3
article-numero-niveau-3


Hommes et animaux :
L’introuvable différence

Après s’être acharnés à chercher « le propre de l’homme », les scientifiques (...)

Lire la suite

Faire campagne
(à l’heure d’Internet)

Les jeunes électeurs qui participeront pour la première fois à un scrutin sont nés après (...)

Lire la suite

Jonathan Durand Folco
« A nous la ville »

Docteur en philosophie de l’université Laval et professeur à l’Ecole (...)

Lire la suite

A quand la prochaine crise financière ?

Suite à la crise financière mondiale de 2008, le G20 s’était engagé à réformer (...)

Lire la suite

350.org :
haro sur les énergies fossiles

Depuis dix ans, le mouvement populaire et planétaire 350.org se mobilise pour promouvoir le (...)

Lire la suite

Du cacao
à un prix juste

Les producteurs africains de cacao, qui fournissent les deux tiers de la savoureuse cabosse (...)

Lire la suite

Mathieu Roy, réalisateur :
« On va connaitre d’autres épisodes de disettes et d’émeutes »

En octobre prochain, le Festival Alimenterre battra son plein à Bruxelles et en Wallonie. A (...)

Lire la suite

Les murs n’arrêtent pas
que les humains

Nous érigeons beaucoup de murs. Mais nous ne sommes pas les seuls à habiter la Terre… (...)

Lire la suite