article-numero-niveau-3
article-numero-niveau-3
article-numero-niveau-3
article-numero-niveau-3
article-numero-niveau-3
article-numero-niveau-3
article-numero-niveau-3
article-numero-niveau-3
article-numero-niveau-3

Prendre le temps


Publié dans notre magazine n°135 - septembre & octobre 2019

Coup de cœur

Festival Voix de femmes

Attention, Voix de femmes est de retour. Pour sa 14ème édition, le Festival poursuit sa passionnante aventure en mode girl power avec un mot d’ordre pour 2019 : « déranger ». « Notre ligne directrice reste inchangée : rendre visible des artistes femmes émergentes et confirmées et mettre en valeur la diversité, en croisant les disciplines et en proposant des ateliers, concerts, projections et rencontres dans des lieux décentralisés et vivants. » se réjouit la programmatrice du festival Flo Vandenberghe.

On aura l’embarras du choix entre deux cartes blanches, fruits de deux Curieuses résidences initiées par Voix de femmes : l’une, à la metteuse en scène Line Guellati qui travaille sur la santé mentale, et l’autre, à l’autrice Cécile Barraud de Lagerie qui s’intéresse aux couleurs et aux motifs.

On quittera notre posture ethnocentriste pour écouter le combat des femmes inuits avec le concert de Tany Tagaq et deux films (Angry Inuk et Tunniit) évoquant les pratiques du tatouage et de la chasse aux phoques.

On dansera au rythme de la fanfare afro-féministe 30 nuances de noir.e.s, avant de se loger dans l’univers de Laura Nsafou, l’autrice de Comme un million de papillons noirs.

Il y aura du théâtre-action traitant du travail (Brûler dedans / brûler dehors), un sonomaton, des écoutes collectives et des lectures partagées, des affiches du collectif La Rage, des concerts grands ouverts sur le monde (Soudan, Turquie, Egypte…) et même une sieste électronique !

« Déranger », disaient-elles. On le sera, de toute évidence. Et tant mieux ainsi : en ces temps agités, on a cruellement besoin de ces Voix de femmes. H.Do.

article-numero-niveau-3
article-numero-niveau-3
article-numero-niveau-3


Geneviève Azam :
« La Terre est sauvage,
ingérable, ingouvernable »

Dans sa Lettre à la Terre. Et la Terre répond sortie début septembre au Seuil, l’économiste et (...)

Lire la suite

Bernard Massuir,
le promeneur chantant

Tel un troubadour des temps modernes, le comédien-chanteur Bernard Massuir se lancera dès le 7 (...)

Lire la suite