article-numero-niveau-2
article-numero-niveau-2
article-numero-niveau-2
article-numero-niveau-2

Mon corps, ma maison - dossier

« Bien dans son corps, bien dans sa tête ». Cela fait quelques siècles que court ce principe. Mais dans notre monde occidental, toujours pressé, toujours à la recherche de la performance, le corps est devenu un outil, une machine qui nous permet d’avancer. Jusqu’au jour où il flanche. Parce que nous n’avons pas su ou pas pu l’écouter. Ou bien parce que la vieillesse arrive et que le temps a fait son œuvre. Ce corps est une part essentielle de ce que nous sommes. Il est inévitablement au centre de notre vie. Nous sommes souvent seuls à pouvoir décider comment le traiter : le négliger, pour « ne pas perdre de temps » ; nous arrêter quelques instants pour l’écouter, l’apprivoiser et apprendre à vivre plus sereinement avec lui ; le décorer ou le marquer, pour qu’il raconte notre histoire ; lui administrer un traitement, pour tenter de ralentir la maladie ou de freiner l’inévitable usure du temps... Nous avons voulu aller voir d’un peu plus près quelle relation nos contemporains entretiennent avec leur corps. Car elle est probablement révélatrice d’une certaine conception de l’humain, de la vie, et de la mort...

article-numero-niveau-2
article-numero-niveau-2