article-numero-niveau-2
article-numero-niveau-2
article-numero-niveau-2
article-numero-niveau-2

« Vêtements propres »

Pour que l’esclavage ne rime plus avec bonne image

Quand on achète un jean, un T-shirt ou une chemise, on ne s’interroge pas sur la réalité sociale qui se cache derrière l’étiquette. A l’avenir, il faudra pourtant songer à le faire car, dans le tiers monde, le secteur de la confection, c’est du Zola. La campagne « Vêtements propres », coordonnée par Oxfam, propose aux consommateurs d’ouvrir les yeux. Et de faire entendre leurs voix auprès des marques. Car ce sont elles qui, in fine, dirigent le jeu.

Autre(s) article(s) sur le même thème :

article-numero-niveau-2
article-numero-niveau-2