article-numero-niveau-2
article-numero-niveau-2
article-numero-niveau-2
article-numero-niveau-2

Ce que manger veut dire

Des convives rassemblés autour d’une table, avec dans les assiettes un bon petit plat. La conversation va son train. On rit, on se régale, on complimente la cuisinière. Scène typique d’un moment agréable passé en famille ou entre amis... Depuis des millénaires, manger veut dire bien autre chose que se nourrir. « De tous temps, le partage de la nourriture a été la preuve et le symbole au maximum d’une appartenance commune, au minimum d’un pacte de non-agression », constate François Ascher dans son ouvrage Le mangeur hypermoderne. En cuisinant et en mangeant nous fabriquons du social. Aussi, à travers les habitudes alimentaires, les comportements culinaires, c’est notre société qui se dévoile. Une société aujourd’hui en pleine mutation et pétrie de contradictions.

Une table qui rassemble
La salle à manger est l’un des lieux essentiels de la construction de la famille. Celle-ci change, nos places autour de la table aussi.

Se construire à coups de fourchette
Manger. Quoi de plus important, quoi de plus fondateur ? C’est tout simplement le premier lien relationnel que nous avons avec un autre humain. Dès nos premières heures, nous lions affect, émotion, et nourriture.

Une assiette du monde entier
Poulet au curry vert, tajine de mouton, mafé, tacos, bortsch, hamburger... C’est le monde entier que nous trouvons aujourd’hui dans notre assiette. L’alimentation est un élément fort d’identité. Alors changeons-nous en changeant de menu ? François Ascher, urbaniste, s’est penché sur nos plats dans Le mangeur hypermoderne.

Le poids de la société
Une épidémie mondiale : c’est ainsi que l’Organisation mondiale de la santé qualifie aujourd’hui l’obésité. En Belgique, comme partout en Europe, nous ne cessons de grossir : nous avons pris 800 grammes en moyenne depuis 2002.

(...)

<td style="vertical-align: top; background-color: rgb(256, 256, 256);"><font style="font-weight: bold;" face="Verdana, sans-serif">Lire ce dossier (9 pages) dans le magazine papier disponible chez votre libraire. Vous pouvez aussi le commander par courriel (nous vous l’enverrons par la poste, voir tarif ici) ou l’acheter au format PDF (3 euros).
article-numero-niveau-2
article-numero-niveau-2