article-numero-niveau-2
article-numero-niveau-2
article-numero-niveau-2
article-numero-niveau-2

La semaine bio en Wallonie

Objectif 10/10 : 10 % des terres en bio en 2010

L’idée d’organiser une « semaine bio » en Wallonie et à Bruxelles vient... de Flandre où, pour la quatrième fois, se tient une « Week van de Biologische Landbouw ». L’objectif : convertir 10% des terres au bio pour 2010. C’est ambitieux. Mais si l’on observe le rythme de progression du bio depuis quelques années, on peut être optimiste. En effet, en 1996, quelque 5.000 ha étaient cultivés en mode bio en Belgique. Depuis lors, le chiffre a quintuplé ! Aujourd’hui, 2% des terres agricoles belges sont certifiées bio. Mais comme l’offre de produits bio d’origine belge est nettement inférieure à la demande des consommateurs résidant en Belgique, on peut dire que la voie est largement ouverte pour de futurs entrepreneurs bio wallons. Aujourd’hui, la filière compte environ 700 producteurs, 600 transformateurs, 42 importateurs, ainsi que 350 petits détaillants et supérettes bio. Ceci, sans compter les étals de marchés et autres rayons bio des grandes surfaces. « Imagine » vous emmène visiter ce secteur en pleine expansion, au Nord comme au Sud de la planète. De l’agriculteur wallon, parfois sujet au blues, jusqu’au producteur africain de café, en passant par l’éleveur, le commerçant (petit ou grand) et les intermédiaires, comme le meunier, le boulanger ou le grossiste. Un secteur qui, en Wallonie, appelle les autorités responsables à monter dans ce nouveau train de développement.

<td style="vertical-align: top; background-color: rgb(256, 256, 256);"><font style="font-weight: bold;" face="Verdana, sans-serif">Lire ce dossier (11 pages) dans le magazine papier disponible chez votre libraire. Vous pouvez aussi le commander par courriel (nous vous l’enverrons par la poste, voir tarif ici) ou l’acheter au format PDF (3 euros).

Autre(s) article(s) sur le même thème :

article-numero-niveau-2
article-numero-niveau-2