article-numero-niveau-2
article-numero-niveau-2
article-numero-niveau-2
article-numero-niveau-2

Finance

Le grand krach est-il pour demain ? - dossier

Comme aucune autre nation au monde, les Etats-Unis vivent à crédit. Ils ont emprunté jusqu’à 2,3 milliards de dollars par jour en moyenne au cours des années 2005 et 2006. Et qui leur prête tout cet argent ? La Chine, d’autres pays asiatiques et les pays pétroliers. Un tel déséquilibre ne peut évidemment durer. Quel impact la crise financière déclenchée cet été aura-t-elle sur l’économie mondiale ? Le grand krach de la finance mondiale est-il donc pour demain ?

Pas sûr du tout, car les Américains jouent de l’arme du dollar pour faire baisser mécaniquement leur dette. En cas de récession américaine pourtant, l’économie mondiale se retrouverait sans locomotive. Et le défi des pays asiatiques et pétroliers serait de parvenir à dépenser toute cette épargne à bon escient. Mais au-delà du « cas américain », avec la mise hors jeu progressive du Fonds monétaire international (FMI) notamment, c’est de la stabilisation de tout le système financier international dont il est aujourd’hui question. On assiste en effet, depuis quelques années en Asie et quelques mois en Amérique latine, à des initiatives nouvelles dans le domaine de la régulation de la finance. Et on pourrait espérer voir cette dynamique progressivement s’élargir au reste du monde. Ce qui pourrait jeter les bases d’une refondation du FMI. Et d’une alternative durable en faveur d’une nouvelle architecture financière internationale.
(...)

Comment les Etats-Unis en sont arrivés à devoir des fortunes au Sud...

Les Etats-Unis ont emprunté 800 milliards de dollars en 2005 et 850 milliards en 2006, c’est-à-dire l’équivalent de 2,3 milliards de dollars par jour. Soit huit fois plus que dix ans plus tôt ! Jusqu’à quel niveau d’endettement les Etats-Unis peuvent-ils dépenser plus qu’ils n’épargnent ? Et jusqu’à quand les pays asiatiques et pétroliers seront-ils disposés à prêter tout cet argent aux Américains ?
(...)

Comment financer un modèle de développement au Sud ?

En cas de déraillement de la « locomotive » US, le défi des pays asiatiques et pétroliers, qui regorgent d’épargne, serait de parvenir à dépenser leur argent à bon escient. C’est-à-dire en développant un marché intérieur suffisamment solide par la promotion d’emplois créateurs de revenus et en finançant un modèle de développement durable au Sud.
(...)

Comment stabiliser le système financier international ?

Depuis 2007, sept pays latino-américains réfléchissent à la création d’un fonds monétaire fondé sur une logique de coopération. On pourrait espérer voir cette dynamique s’élargir progressivement au reste du monde. Cela permettrait de jeter les bases d’une refondation du FMI et d’une alternative solide et durable en faveur d’une nouvelle architecture financière internationale.
(...)

Lire ce dossier (7 pages) dans le magazine papier disponible chez votre libraire. Vous pouvez aussi le commander par courriel (nous vous l’enverrons par la poste, voir tarif ici) ou l’acheter au format PDF (3 euros).

Autre(s) article(s) sur le même thème :

article-numero-niveau-2
article-numero-niveau-2