La métamorphose écologique
 



[imagine 93 - septembre & octobre 2012]

EDITO

Coupé de la nature, la tête pleine d’objectifs matérialistes, l’homme contemporain est mal équipé pour savoir ce qui le rend heureux. Il peine à trouver le chemin du bonheur. Mais il ne perçoit pas non plus celui qui le mène à la catastrophe…

EN COUVERTURE
« Se changer soi, changer le monde »

A l’heure de la crise écologique et sociale, comment faire le lien entre la pratique intérieure – se changer soi-même – et l’engagement citoyen dans l’action – changer le monde ? L’association Emergences organise deux journées de réflexion et d’échanges sur cette pratique nouvelle [1] appelée « la pleine conscience » (mindfulness), ces 28 et 29 septembre à Bruxelles. Quatre personnalités du monde de la psychologie, de la vie spirituelle et de l’action citoyenne y participent : Jon Kabat-Zinn (fondateur de la Clinique de réduction du stress), Pierre Rabhi (agriculteur et écologiste-philosophe), Christophe André (chef de file des thérapies comportementales et cognitives en France) et Matthieu Ricard (moine bouddhiste, docteur en biologie moléculaire et traducteur en français du Dalaï Lama).

DOSSIER


Au plus près de nous, les élus locaux sont quelques-uns à avoir compris que le développement durable était un réel atout pour leur ville ou leur village. Et s’ils en inspiraient d’autres ?

POLITIQUE
Par Jean Faniel, CRISP
Elections locales

Le 14 octobre prochain se dérouleront les élections communales, provinciales et, à Anvers, de district. Ce scrutin est le premier depuis la longue crise politique de 2010- 2011, depuis l’accord d’octobre 2011 dessinant les contours de la sixième réforme de l’Etat, mais aussi depuis le naufrage de Dexia et ses contrecoups pour les finances locales. Pour être pertinente, l’analyse des enjeux de ce scrutin doit explorer différentes facettes du champ politique et intégrer différents niveaux.

ENVIRONNEMENT

Les chemins et sentiers : des « échappées belles » souvent synonymes de plaisir et de loisirs. Et de déplacements qui allient efficacité, santé et préservation de l’environnement. Après avoir connu quelque 30.000 kilomètres de sentiers (!), la Belgique a vu son réseau morcelé, englouti, sous le bitume... ou dévoré par les propriétaires voisins. Aujourd’hui les sentiers renaissent et la loi les protégeant est en train d’être révisée en Wallonie. Enfin !

ECOLOGIE-SCIENCE

On les appelle « boucles de rétroaction », « feedbacks », « effet boule de neige », « cercle vicieux/vertueux »… Elles sont partout et constituent le mécanisme fondamental des systèmes complexes, donc de l’écologie, et plus généralement de la vie. Petit tour au pays des boucles.

LES DESSOUS DE NOTRE ASSIETTE

Que partagent la polenta italienne, la mamaliga roumaine et la tortilla mexicaine ? La farine de maïs, pardi ! Base alimentaire des populations d’Amérique centrale et d’Afrique de l’Est, le maïs est consommé de façon marginale sur le reste de la planète. Cette céréale, très productive et bon marché, pourrait contribuer à nourrir le monde. Elle est effectivement la plus cultivée, pour alimenter les êtres humains, mais de plus en plus pour alimenter les élevages (50 % de la production) et fabriquer des agrocarburants (15 %).

CHRONIQUE
Le pays petit_par Claude Semal

Mon fils, à quatre ans, vient de faire sa première conférence sur « les abeilles ». C’est vous dire si, après une visite gourmande à un apiculteur de Thiviers (24800, France), ancien instituteur reconverti en exploitant apicole, nous avons, en famille, potassé le sujet. Savez-vous, par exemple, que le « miel de forêt » vient du butinage du caca des pucerons ? Hilarité garantie dans les bacs à sable.

CHRONIQUE
Géostratego_par Arnaud Zacharie

Les matières premières restent, au 21e siècle, un enjeu majeur de l’économie politique internationale et du développement. D’une part, la compétition pour l’approvisionnement en ressources naturelles s’exacerbe dans un monde de plus en plus multipolaire. D’autre part, les pays en développement, dont les économies reposent sur l’exportation des matières premières, doivent exploiter ce potentiel pour mieux s’en affranchir.

OPINION

Si le développement durable a une petite chance de se substituer à l’exploitation-sacrifice de la nature, ce sera dans des sociétés plus démocratiques, moins inégalitaires.

NORD-SUD

Tableau noir, quand tu nous tiens... Des profs belges ou des proches des milieux universitaires offrent des formations continues à leurs collègues congolais pour les aider à avancer avec leur classe. Plus que des transferts de compétences, ces rencontres sont des échanges de savoir-faire.

VIVRE BIEN
Par Valérie Mostert, créatrice culinaire (www.cuisinedescinqsens.be)

Un sorbet melon, basilic cannelle et fruits rouges d’arrière-saison, avec un café blanc à l’eau de fleur d’oranger. Recette.

ECODILEMMES
Par Isabelle Masson-Loods (www.madamenature.be)

Je commence et termine chaque journée par une revue de presse et un petit tour de l’actu sur les réseaux sociaux. Trop souvent à mon goût, les nouvelles qui me parviennent dessinent un tableau bien noir. Cette semaine, en quelques heures, j’ai ainsi appris que le Congo avait donné son feu vert pour des explorations pétrolières dans les Virunga, j’ai lu le rapport Une vérité toxique d’Amnesty International et Greenpeace à propos du déversement de déchets toxiques en Côte d’Ivoire, j’ai découvert qu’une chaîne de supermarchés allemande avait eu la « géniale » idée de commercialiser des bananes prépelées dans des barquettes emballées de cellophane…

SANS OUBLIER...

... les brèves, l’agenda, les coups de cœur culture et les recensions de livres.

Parcourir les numéros :


Imagine
est en vente en Belgique francophone chez la plupart des marchands de journaux, en grandes surfaces et dans certains magasins bio. Si votre libraire ne l’a pas, demandez-le lui!

Question? Appelez-nous au (+32) 04 380 13 37.